loader-logo

2008-2010: la tradition est installée.

Les chemins d'écritures sont là pour rester

Les Festivals ont maintenant passé le cap des cinq ans et sont devenus une tradition du Festival de la chanson de Tadoussac.

2008 marque le début des collaborations avec certains évènement musicaux tel que les Francouvertes et Chant’appart pour le choix des participant.e.s aux Chemins d’écriture.

La gang des chemins d'écriture 2008 en spectacle

La Cohorte 2008

Cette année-là aux Chemins d’écriture: Flavie et  Benoît Paradis tous deux pour une deuxième année, Annie-Claude Roberge, Geneviève Néron, Alecka, Ariane Mahrïke Lemire, Karine Novelle (Francouvertes) et Clément Bertrand (france /chant’appart).

La Cohorte 2009

Coral Egan, Eric Bélanger (2e année), Geneviève MorissetteGeneviève Toupin, Péro, Simon Leduc (Francouvertes), Thoma (Chant’appart), Violette Pi (Granby).

Certains participants de cette édition nous ont offert un partage à propos de leur expérience.

Simon leduc (prix des francouvertes)

Pour ce qui en est de mon propre travail, j’ai fortement apprécié les ateliers, j’ai été fort surpris de leur déroulement, de la matière qui a pu en sortir. Ce qui nous a été donné là comme technique d’écriture, ou plus spécifiquement, comme technique de “débloquage de l’imaginaire” comme le disait Xavier, s’est avéré fort stimulant et je compte bien répandre autour de moi ces façons de faire. Il n’y a là aucune formule toute faite, seulement que des outils permettant de se surprendre soi-même, de se sortir de ses patterns et de se donner toujours de la nouvelle matière à travailler. Ces ateliers ont donc été pour moi la partie la plus enrichissante du périple. Quant à mes performances, j’ai trouvé ça assez difficile. Il y avait un bon moment, quelques années en fait, que je ne m’étais pas retrouvé seul en spectacle, et honnêtement, je ne pense pas avoir trouvé une zone de confort me permettant réellement de profiter de la chance que j’avais de me produire. J’imagine que j’ai été intimidé par les autres artistes, qui avaient tous une bonne maîtrise vocale, ce qui est mon maillon faible. Alors j’ai chanté “comme une petite fille de huit ans”, selon le joli dire de ma copine, c’est-à-dire que je me suis retenu et que je me suis finalement senti en-deçà de ce que je suis capable de donner. C’est un leçon à tirer, la plus difficile peut-être. Le travail se poursuit en quelque sorte…

Alexandre Pero (finaliste granby)

“L’atelier et son mentor ; Xavier Lacouture m’ont poussé à sortir de ma zone confort et m’ont permis d’aller explorer d’autres avenues et d’autres techniques d’écriture. Une étape magique et unique sur mon parcours artistique

Dans la presse cette année là

La Cohorte 2010

La 8e édition regroupait les artistes:  Alex NevskyAntoine Corriveau, Guillo (Asstafort), Manu Galure Marcie, Marie-Philippe Bergeron, Mathieu Lippé et Sylvain Sanglier (Chant’appart) étaient les artistes présent pour Les chemins d’écriture.